Le badge est traditionnellement connu de forme ronde car c’est ainsi qu’il est apparu à ses débuts, autour de 1789. A l'époque, les badges n'étaient pas exactement tels que nous les connaissons aujourd’hui car ils étaient à ce moment-là de vrais boutons de vêtements, en métal. Si l’on remonte avant dans l’histoire, nous pouvons remonter jusqu’au moyen âge où l’on retrouve des objets ronds qui se portaient sur les vêtements, mais ils nous semblent trop éloignés pour être vraiment considérés comme des badges.

C’est pour célébrer la victoire d’Abraham Lincoln, en 1860, que les premiers badges ont été créés. Ils furent produits à seulement 22 exemplaires, et tamponnés à la main. On est donc bien loin des quantités qui sont produites aujourd’hui lors des élections. C’est aussi ce qui fait que les quelques rares pièces qui existent encore aujourd'hui ont une valeur inestimable.

Il faudra attendre 1896, le 21 juillet pour être précis, pour que dans le New Jersey, la société « Whitehead and Hoag », fondée en 1892, choisisse de remplacer le tissu qui ornait auparavant les coques métalliques des badges par une matière qui fut inventée 40 ans avant : le celluloïd.

Benjamin S. Whitehead déposa alors un brevet (numéro 534,356) qui marquera l’histoire du badge.

A ce moment-là, le badge ressemblait déjà énormément à celui que nous connaissons aujourd'hui.

Bons marchés, faciles à produire, personnalisables à souhait, etc. sont autant d'atouts qui ont contribué à la popularité de cet objet qui a su ne pas se limiter au rôle qu’on lui avait donné au départ. Toutes ces qualités ont également contribué au déclin des pins qui étaient beaucoup plus chers à produire mais aussi moins facilement personnalisables.

Lorsqu’ils ont commencé à être plus connus, les badges servaient principalement à faire la publicité des stars, des hommes politiques, etc. mais dans les années 60, la culture rock vient donner ses lettres de noblesse à ce petit objet que tous les blousons noirs porteront.

Plus tard, ce sont les hippies qui trouveront l’utilité de ce petit objet, avant qu'il ne ravisse les mouvements punks et anarchistes dans les années 70. Ce n’est que plus tard que le badge sera aussi l’accessoire prisé par d'autres mouvements comme les mouvements skinhead, Ultra, etc.

Malheureusement, le début des années 90 sera un moment difficile pour le badge car il perdra de sa sublime et deviendra ringard. Cela jusqu’à la toute fin des années 90, et encore plus au début des années 2000, où le badge refera un véritable boom. Une seconde jeunesse en quelque sorte.

Aujourd’hui il n’est plus seulement un moyen d’expression mais est carrément un véritable accessoire de mode, prisé par toutes et par tous. Et bien sur, vous les trouverez chez BADGES A GOGO ! ;-)


Avis clients

Note moyenne de badgesagogo.fr
4.9
Sur 5
  Dernier avis: 10-02-2017
Très agréablement surprise du résultat, les badges que j'ai commandé sont vraiment top et d'une...

Connectez vous pour nous noter!